La Plate, le grand retour

L’Huître Plate est l’huître bretonne originelle.

Aujourd’hui, elle revient sur les étals grâce à des ostréiculteurs passionnés qui les élèvent en eaux profondes.

Redecouvrez l’Huître Plate, la bretonne par excellence.

Le retour

Emblématique de nos côtes bretonnes depuis des millénaires, l’huître plate fait son grand retour. L’occasion pour les français de retrouver l’un de leurs plats préférés et la véritable star des fêtes réussies !
L’huître plate a connu une longue éclipse et avait presque disparu de nos assiettes. Fruit du travail obstiné d’ostréiculteurs passionnés, elle revient sur les étals et sur les tables des amateurs d’une cuisine fine et délicate.
Seule huître « native » des côtes bretonnes, élevée en eaux profondes, ce produit d’exception permet de retrouver des sensations perdues telles que le fameux petit goût de noisette, une fermeté légèrement croquante qui se prolonge par une douceur iodée, et finement salée et une onctueuse longueur en bouche.
Photo : Cancale, un port capital…

Les producteurs

La Bretagne est la seule région européenne à élever les huîtres plates, du captage du naissain en mer à l’élevage dans ses concessions en eau profonde.
La Baie du Mont-Saint-Michel est la mer nourricière des huîtres plates, puisque c’est là, face à Cancale, à environ 10 km au large, que sont présents près des 4/5 des élevages.
Ce travail de production primaire d’huîtres plates est en totale adéquation avec le respect de la nature. Les producteurs ont su au fil du temps se donner les moyens de conserver un patrimoine humain important tout en faisant cohabiter méthodes conventionnelles et modernisme.

les 10 commandements du gourmet

qode-np-item
Les huîtres plates s’achètent vivantes et fermées.
qode-np-item
Elles se conservent bien à plat 4 à 5 jours dans un endroit frais (entre 5 et 15°C).
qode-np-item
Piquer la chair avec la pointe d’un couteau ou verser dessus une goutte de citron. Si elle se rétracte un peu, elle est fraîche.
qode-np-item
Attendre pour la consommer au moins 1 à 2 jours après la date de son conditionnement, ouvrir 1 heure avant de la déguster et au moment de son ouverture, vider une partie de l’eau qu’elle contient. L’huître en secrétera une nouvelle bien plus goûteuse.
qode-np-item
Ne jamais poser les huîtres sur de la glace, mais directement dans une assiette ou un plat. L’idéal, si on en dispose, est de les présenter sur un lit d’algues ou de gros sel.
qode-np-item
À chacun son goût : crues naturelles et sans accompagnement, ou avec quelques gouttes soit de citron soit d’une vinaigrette parfumée de fines tranches d’échalotes.
qode-np-item
L’huître plate ne se gobe pas. Pour mieux l’apprécier, il faut la croquer afin de lui permettre de libérer toutes ses saveurs.
qode-np-item
L’amateur constatera une chair délicate. Au nez, elle dégage des parfums boisés. En bouche, elle est légèrement ferme et croquante. Il s’en dégage un mélange subtil d’amande, de noisette, d’iode, peu salé.
qode-np-item
L’idéal est de servir les huîtres plates de Bretagne et les vins à une même température de 6 à 8°C. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
qode-np-item
Pour la grande majorité des consommateurs, les vins blancs secs frais et vifs restent l’accompagnement d’une dégustation d’huîtres plates. Il ne faut pas négliger l’intérêt de certains vins rouges légers, fruités et frais.

Les bienfaits

L’huître plate est un aliment complet, tonique, riche en protéines de qualité, abondant en vitamines et minéraux, et léger (70 calories pour 8 huîtres environ).
Elle contient :
— du fer et du magnésium, excellents contre la fatigue et le manque de concentration, du potassium pour le bon fonctionnement cardiaque,
— du cuivre et du manganèse qui, associés au fer, contribuent à la régénération sanguine,
— du calcium indispensable à la formation des os et au bon fonctionnement des cellules, du sélénium qui ralentit le vieillissement des tissus artériels,
— du phosphore, du sodium et du fluor (qui limite l’apparition des caries) et de l’iode, déficients dans l’alimentation,
— des vitamines (A et D), des lipides marins (oméga 3) et des minéraux essentiels (iodes, sélénium et calcium).
… il se murmure aussi que l’huître plate serait un puissant aphrodisiaque !

L’environnement

Immergées au large des côtes, elles filtrent l’eau pour absorber des particules alimentaires (de 100 à 400 litres/jour). Elles assurent ainsi un transfert plus rapide des particules en suspension vers le sédiment et favorisent une meilleure pénétration de la lumière dans l’eau.
Une eau plus claire favorise l’implantation d’habitats tels que les herbiers de zostères et les macro-algues qui jouent un rôle essentiel pour bon nombre d’espèces de poissons et d’invertébrés.

La communication

LA PLATE, LE GRAND RETOUR : LA SIGNATURE
En signant les huîtres plates sur les étals d’un nouveau slogan « La Plate, le grand retour », les ostréiculteurs bretons souhaitent donner une identité forte à leur production et apporter transparence et traçabilité aux consommateurs en quête de produits authentiques. De même, chaque commerçant saura renseigner ses clients sur l’origine des huîtres plates proposées, leur mode de conservation et de consommation.

Presse

Laurence Nicolas
06 99 16 84 38
lnicolas@laurencenicolas.fr

Contact